Répertoire des sources philosophiques antiques

Victorinus (Gaius Marius —)

Id. interne:
49200ce6 , http://rspa.vjf.cnrs.fr/01/auteur-antique/par-nom/Victorinus%20(Gaius%20Marius%20%E2%80%94)
Dates:
3rd cent. AD — 4th cent. AD

Note

  • Victorinus (Gaius Marius —): Pour l’Oxford classical dictionary (Oxf. Class. Dict.), p. 942, Maximus (ou Maximinus ou Maximianus) Victorinus est sans doute une corruption de Marius Victorinus. Pour P. Hadot, Marius Victorinus […], référencé dans ce répertoire, p. 70-72, pour certains traités, il est impossible de dire avec certitude s’il s’agit ou non du même auteur. — Marius Victorinus est un rhéteur romain, traducteur d’ouvrages néoplatoniciens, qui se convertit au christianisme vers la fin de sa vie. Il naquit vers 275 et mourut après 363. Influencé par Cicéron et Porphyre, mais « secrètement travaillé par le christianisme », vers 350 ou 351, il a utilisé le néoplatonisme pour les arguments de ses traités théologiques. « Traducteur d’une partie importante des commentaires de Porphyre sur la “Logique” d’Aristote [, …] il donne de nouveaux moyens d’expression philosophique à l’Occident latin. […] De ce point de vue, il mérite d’être mis au nombre des “fondateurs du Moyen Age” ». (Cf. P. Henry, et P. Hadot, Traités théologiques sur la Trinité […], référencé dans ce répertoire, vol. 1, p. 10-16). — Sur l'identification avec Q. Fabius LaurentiusVictorinus, voir P. Hadot, Marius Victorinus : recherches […], référencé dans ce répertoire, p. 74-76.

Textes